Discographie

CD, DVD / Vinyle

CreaPixel développe la discographie de vos projets musicaux avec le pressage et la conception de pochette CD, DVD et Vinyle, du graphisme à l’impression. Découvrez nos différents produits adaptés selon votre budget et vos envies. Envoyez dès à présent vos glassmaster et on s’occupe du reste.

Discographie

CD, DVD / Vinyle

CreaPixel développe la discographie de vos projets musicaux avec le pressage et la conception de pochette CD, DVD et Vinyle, du graphisme à l’impression. Découvrez nos différents produits adaptés selon votre budget et vos envies. Envoyez dès à présent vos glassmaster et on s’occupe du reste.

DUPLICATION & PRESSAGE CD / DVD

Duplication: Il s’agit du procédé domestique de reproduction de CD et DVD par gravure des données sur CD ou DVD. Les données sont simplement inscrites sur la surface du support. La durée de vie est réduite à 5 ans.

Pressage : Il s’agit du procédé industriel de reproduction CD et DVD à partir d’un glassmaster. Le support une fois pressé possède une durée de vie d’une centaine d’années. Les données inscrites physiquement sur le support sont protégées par une couche d’aluminium et d’un vernis protecteur.

Digipack CD

Duplication CD et DVD5 (4,7Go) et/ou DVD9 (8,5Go). Livret intérieur de 4 à 12 pages / Pressage CD et DVD5 (4,7Go) et/ou DVD9 (8,5Go) avec Glass Master inclus. Livret intérieur de 4 à 24 pages.

Digifile CD

Duplication CD ou DVD5 (4,7Go) et/ou DVD9 (8,5Go). Livret intérieur de 4 à 12 pages / Pressage CD et DVD5 (4,7Go) et/ou DVD9 (8,5Go) avec Glass Master inclus. Livret intérieur de 4 à 24 pages.

Digisleeve CD

Pressage CD et DVD5 (4,7Go) et/ou DVD9 (8,5Go) avec Glass Master inclus. Livret intérieur de 4 à 24 pages.

Jewel Box CD

Le Jewel Box est un boitier plastique souvent appelé « Cristal ». Duplication CD ou DVD5 (4,7Go) et/ou DVD9 (8,5Go). Livret de 4 à 12 pages / Pressage CD avec Glass Master inclus. Livret de 4 à 24 pages.

Brillant Box CD

CD+CD / CD+DVD. Pressage CD et DVD5 (4,7Go) ou DVD9 (8,5Go) avec Glass Master inclus. Le Brillant Box est un boitier plastique souvent appelé « Cristal », capable d’accueillir 2 Médias. Livret de 4 à 24 pages.

Pochette Carton CD

Duplication CD ou DVD5 (4,7Go) et DVD9 (8,5Go) / Pressage CD ou DVD5 (4,7Go) et DVD9 (8,5Go) avec Glass Master inclus. Pochette Cartonnée type « Single ».

Pochette PVC

Duplication CD ou DVD5 (4,7Go) et DVD9 (8,5Go) / Pressage CD ou DVD5 (4,7Go) et DVD9 (8,5Go) avec Glass Master inclus. Pochette PVC Transparente type « Single » avec Rabat Autocollant.

Spindle

Duplication CD ou DVD5 (4,7Go) et DVD9 (8,5Go) / Pressage CD ou DVD5 (4,7Go) et DVD9 (8,5Go) avec Glass Master inclus.

Boitier DVD NOIR

Tranche de 14mm – Type Amaray. Duplication DVD5 (4,7Go) ou DVD9 (8,5Go) / Pressage DVD5 (4,7Go) ou DVD9 (8,5Go) avec Glass Master inclus. Jaquette imprimée. Cellophanage du Produit en option. Livret intérieur de 4 à 24 pages.

Boitier DVD TRANSPARENT

Tranche de 14mm – Type Amaray. Duplication DVD5 (4,7Go) ou DVD9 (8,5Go) / Pressage DVD5 (4,7Go) ou DVD9 (8,5Go) avec Glass Master inclus. Jaquette imprimée. Cellophanage du Produit en option. Livret intérieur de 4 à 24 pages.

Digipack DVD

Duplication DVD5 (4,7Go) ou DVD9 (8,5Go). Livret intérieur de 4 à 12 pages / Pressage DVD5 (4,7Go) ou DVD9 (8,5Go) avec Glass Master inclus. Livret intérieur de 4 à 24 pages.

Digifile DVD

Pressage DVD5 (4,7Go) ou DVD9 (8,5Go) avec Glass Master inclus. Livret intérieur de 4 à 12 pages.

INFOS DUPLICATION & PRESSAGE CD / DVD

Graphisme

Notre studio de création graphique accompagne notre offre de pressage CD, DVD en élaborant l’identité visuelle des pochettes d’artistes en autoproduction, de labels et d’éditeurs indépendants. Du design intégral d’un packaging aux outils promotionnels dérivés de ce dernier, nous vous offrons la possibilité de réaliser en un seul lieu toutes les étapes de création et fabrication de vos disque et des outils promotionnels l’accompagnant. N’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples informations.

Master

Il s’agit des données audios qui seront pressées. Vous devez nous transmettre un CD master par voie postale, celui-ci sera pressé 100% à l’identique.
La durée pouvant être contenue sur le support CD audio est de 78:59:74 min.
Un CD-R audio comprenant des pistes .wav ou .aiff, nous n’acceptons pas les CD-RW (réinscriptibles).
Un CD extra ou « Enhanced CD » (support contenant des données audio et vidéo) sera pressé à l’identique sans surcoût ou frais de traitement, capacité identique à un CD classique.
Un CD rom peut contenir des données jusqu’à une capacité de 700 Mo.
Le DVD 5 contient 4,7 Go de données (1 face 1 couche soit 130 minutes), le DVD 9 quant à lui permet de contenir des données allant jusqu’à 8,5 Go (1 face 2 couches soit 240 minutes).
Nous acceptons également les fichiers DDPI (image du disque).

Sdrm

Il s’agit d’une filiale de la SACEM, la SDRM (Société pour l’administration du Droit de Reproduction Mécanique).
Cet organisme contrôle et autorise la reproduction mécanique des œuvres phonographiques mais aussi gère l’ensemble des droits des auteurs, interprètes, compositeurs…
Demandes d’autorisation oeuvre par oeuvre

La redevance SDRM

Ce montant varie selon le prix de vente du disque, du nombre d’artistes déclarés, du nombre de titres et leur durée ou encore si les œuvres sont protégées. Si aucun droit ne pèse sur les œuvres déclarées, l’autorisation sera alors totalement gratuite.

Vous n’êtes pas inscrit à la Sacem

Si vous n’êtes pas inscrit à la SACEM et qu’aucun droit ne pèse sur les œuvres du support à presser, votre demande d’autorisation ne nécessitera aucun frais de votre part. L’autorisation sera alors estampillée « PAI » (Propriétaire Actuellement Inconnu) et entièrement gratuite.

Vous êtes inscrit à la Sacem

Vous devrez alors vous acquitter des droits résultants de la protection des titres contenus sur votre support phonographique. Il s’agira ici d’une avance dans la mesure où vous récupérez une somme sur les ventes effectuées.

Étapes de la production

Dès réception de votre CD/DVD master, nous effectuons des vérifications techniques nous permettant de constater si le support pourra être pressé : s’il ne comporte pas de rayures, s’il ne s’agit pas de fichiers MP3…

Une fois les données transmises en chaîne de production, intervient alors l’étape du glassmastering. Il s’agit de la création d’un moule en verre/nickel qui servira ensuite à presser à haute température le polycarbonate. Une couche d’aluminium et un vernis protecteur sont alors appliqués.

C’est alors que l’on procède à l’impression de la rondelle, en quadri ou en sérigraphie selon le type de fichier transmis.

En parallèle, les autres parties du packaging sont imprimées puis façonnées (boîtier Digipack, livret, inlay, couverture…).

Enfin les éléments sont assemblés, cellophanés puis confiés à un transporteur.

Vous êtes tenu informé par des alertes mail du lancement en fabrication jusqu’à l’expédition de votre commande.

Glossaire

BAT (Bon A Tirer) : Il s’agit d’une épreuve de contrôle envoyée avant toute impression. Elle vous permet de procéder à une ultime relecture

Boîtier cristal : Appelé également Jewel Box, il se décline sous différents modèles. Le plus répandu reste, et de loin, le boîtier cristal classique. Composé d’un plateau en plastique sur lequel sera disposé le CD ou le DVD. Ce plateau, appelé aussi « Tray » peut être noir ou transparent. Selon votre choix, votre visuel pourra être imprimé seulement sur la face extérieure (plateau noir) mais également à l’intérieur (plateau transparent). Un livret sera inséré.

Boîtier DVD (amaray) : C’est le boîtier DVD le plus répandu. Constitué en plastique, il peut être noir, blanc ou transparent. Vous pourrez alors faire le choix d’imprimer uniquement la face extérieure ou les faces extérieures et intérieures. Il est aussi possible d’y intégrer un livret.

CD extra (ou « enhanced » CD) : Il s’agit d’un CD contenant des pistes audio et vidéo. Aucun surcoût n’est exigé.

Cellophanne : Il s’agit d’une fine couche d’un film plastique recouvrant le boîtier.

Cromalin : Epreuve servant de bon à tirer (permet de vérifier les couleurs notamment).

Digifile : Semblable au Digisleeve, le Digifile est constitué uniquement de carton. Les surfaces extérieures et intérieures sont totalement imprimables (excepté la tranche intérieure). Seule différence, le CD ainsi que le livret sont insérés dans une fente horizontale sur le volet de gauche ou de droite.

Digipack : Il est constitué en majorité de carton. Les surfaces extérieures et intérieures sont totalement imprimables (excepté la tranche intérieure). Le support accueillant le CD (plateau ou tray) est quant à lui en plastique.

Digisleeve : Il est constitué uniquement de carton. Le CD ainsi que le livret sont insérés à la manière d’un vinyl dans un boîtier Gatefold, ils ne sont donc pas directement visibles lorsque l’on ouvre le produit. Les surfaces extérieures et intérieures sont totalement imprimables (excepté la tranche intérieure).

Duplication : Il s’agit du procédé domestique de reproduction de CD et DVD par gravure des données sur CD ou DVD. Les données sont simplement inscrites sur la surface du support. La durée de vie est réduite à 5 ans.

Fourreau : Le fourreau permet de glisser votre boîtier dans un étui en carton. Le boîtier peut être inséré par le dessus (type o-card) ou par le côté (type slipcase).

Gaufrage : Le gaufrage permet quant à lui la mise en relief d’une partie de votre visuel.

Glassmaster : Il s’agit de la pièce créée à partir de votre CD master. Ce moule en verre/nickel permettra le pressage de votre CD ou DVD.

Inlay : Il s’agit du plateau sur lequel se trouvera votre CD. Il peut être noir, XTRCC84 transparent ou de la couleur de votre choix (en option pour cette dernière possibilité).

Jewel Box : Il s’agit du boîtier le plus répandu. Le CD est posé sur un plateau (dit « Inlay) sur le volet de droite et le livret est glissé sur la partie gauche. La 1ère page du livret joue également le rôle de couverture.

Master : Il s’agit des données audio qui seront pressées. Vous devez nous transmettre un CD master par voie postale, celui-ci sera pressé 100% à l’identique.

Maxi Box : Il s’agit du boîtier extra-plat nouvelle génération. Le Maxibox est entièrement constitué de plastique transparent, le CD ou DVD est situé sur le volet de droite (face imprimée visible de l’extérieur). Le livret est inséré sur le volet de gauche.

Mint pack : Le tout nouveau packaging éco-responsable (normes FSC) est entièrement constitué de carton 350G. Le Mint pack est deux fois moins épais qu’un Jewel Box. Une découpe circulaire à l’intérieur du boîtier laisse apparaître le rond de CD.

Page : Une page = une face. Un livret 4 pages comporte 4 faces.

Pochette carton : Elle est composée de 2 faces (avant et arrière). Le support CD ou DVD est alors inséré dans une fente.

Pressage : Il s’agit du procédé industriel de reproduction CD et DVD à partir d’un glassmaster. Le support une fois pressé possède une durée de vie d’une centaine d’années. Les données inscrites physiquement sur le support sont protégées par une couche d’aluminium et d’un vernis protecteur.

SDRM : Indispensable quel que soit le type de pressage destiné à la promotion ou à la vente, cette filiale de la SACEM vous délivrera une autorisation vous permettant le pressage de votre support.

SESAM : Il s’agit de l’organisme autorisant le pressage de CD ROM et de DVD.

Slim Box : Le Slimbox est plus fin qu’un Jewel Box classique. Entièrement constitué de plastique, le CD ou DVD est situé sur une base de couleur noire disposée sur le volet de droite. Le livret est inséré sur le volet de gauche.

Super Jewel Box : Il s’agit du boîtier Jewel Box nouvelle géneration. Le design est amélioré par les coins arrondis rendant par la même occasion le boîtier plus résistant. Le CD est posé sur un plateau transparent (dit « Inlay) sur le volet de droite et le livret est glissé sur la partie gauche. La 1ère page du livret joue également le rôle de couverture.

Super Jewel Box King Size : Il s’agit du boîtier Super Jewel Box au format DVD. Le design est amélioré par les coins arrondis rendant par la même occasion le boîtier plus SEZXU32 résistant. Le CD ou DVD est posé sur un plateau transparent (dit « Inlay) sur le volet de droite et le livret est glissé sur la partie gauche. La 1ère page du livret joue également le rôle de couverture.

Tray : Il s’agit du plateau en plastique sur lequel est posé le CD. Il peut être noir, transparent ou de couleur.

Vernis sélectif : Le vernis sélectif permet de créer un contraste d’une partie du visuel par l’application d’une fine couche de vernis brillant.

Volet : Le boîtier Digi (Digipack, Digisleeve ou Digifile) peut comporter différents volets. Un boîtier constitué de 2 volets comporte 4 faces imprimées : 2 à l’extérieur et 2 à l’intérieur.

PRESSAGE vinyle

La musique sur vinyle est un retour aux origines analogiques et une possibilité de profiter du son organique du vinyle et de la magie de l’objet. Les disques vinyles vont de paire avec les pochettes vinyles. Celles-ci sont les objets d’art qui nous manquent dans le monde digital. Si vous avez déjà fait presser vos vinyles nous pouvons vous offrir un large choix de solutions packaging. Notre équipe est prête à vous aider dans l’élaboration de votre projet vinyle, n’hésitez pas à nous contacter.

Vinyle 12' (30cm)

Simple (1 Vinyle) ou Double (2 Vinyles), de 30cm de Diamètre, 140Grs (Standard) ou 180Grs (Heavy). Grand Choix de Packaging et Sous Pochettes. Cutting et Master développés en Direct Métal Mastering (DMM/ Direct To Disk) ou à partir d’une Laque (Gravure).

Vinyle 10' (25cm)

Simple (1 Vinyle) ou Double (2 Vinyles), de 25cm de Diamètre et en 110Grs (Standard). Grand Choix de Packaging et Sous Pochettes. Cutting et Master développés en Direct Métal Mastering (DMM/ Direct To Disk) ou à partir d’une Laque (Gravure).

Vinyle 7' (17,5cm)

Simple (1 Vinyle) ou Double (2 Vinyles), de 17cm de Diamètre, 42Grs (Standard) ou 70Grs (Heavy). Grand Choix de Packaging et Sous Pochettes. Cutting et Master développés en Direct Métal Mastering (DMM/ Direct To Disk) ou à partir d’une Laque (Gravure).

INFOS PRESSAGE vinyle

Graphisme

Notre studio de création graphique accompagne notre offre de pressage vinyle en élaborant l’identité visuelle des pochettes d’artistes en autoproduction, de labels et d’éditeurs indépendants. Du design intégral d’un packaging aux outils promotionnels dérivés de ce dernier, nous vous offrons la possibilité de réaliser en un seul lieu toutes les étapes de création et fabrication de vos disque et des outils promotionnels l’accompagnant. N’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples informations.

Préparation du Master

Afin d’obtenir les meilleurs résultats pour le pressage de vos vinyles, nous vous recommandons de lire attentivement les points suivants avant de préparer votre master. En suivant rigoureusement ces instructions vous vous assurez que vos exigences d’audiophiles soient satisfaites à 100% :

1. Nous vous recommandons de ne pas dépasser la durée maximum recommandée par face, au risque d’entrainer une perte déplorable de volume et de dynamique. D’autre part, les niveaux extrêmes de volume (pour les musiques du type métal, hard-techno, etc…) auront tendance à réduire le temps d’écoute disponible.

2. De préférence, placez-les pistes/morceaux les plus exigeants en termes de dynamique et de volume, en début de face plutôt qu’en fin de face. En effet, les conditions de reproduction du vinyle se détériorent progressivement, à mesure que le sillon s’approche du centre du disque. Le pire format envisageable au niveau de la qualité de reproduction est un vinyle 7” (17cm) gravé a 33 tours.

3. Essayez d’éviter l’utilisation des processeurs d’effets ou de correction psycho-acoustique à un degré excessif.

4. Dans la mesure du possible, vérifiez votre master en utilisant : un corrélateur de phase (aussi appelé phasemétre) > en fonction du “modèle » ou de la version du software, il est fortement conseillé d’éviter les valeurs négatives, ou bien proches de 180°. – un analyseur de spectre > assurez-vous que votre source ne contienne pas d’éléments en quantité excessive dans les rangs de fréquences basses (autour de 20Hz) et hautes (autour de 20.000Hz).

5. Les plus basses fréquences (en dessous de 300Hz) doivent être impérativement en phase, et dans l’idéal, en Mono.

6. Si votre enregistrement contient des éléments qui différent des sons “naturels” de manière substantielle, la retranscription comporte un risque de déformation audible du son. La raison principale de cette déformation est due aux limitations mécaniques du processus de gravure et peut, par exemple, provenir de l’utilisation d’un correcteur de pitch pour la voix (autotune, melodyne,…) ou encore d’effets générés électroniquement.

7. Essayez d’éviter le format de vinyle 7” à 33 tours sachant que les possibilités d’enregistrement et de reproduction de ce format sont très limitées. S’il n’y a pas d’autres solution, vous aurez à prendre en compte que le produit final sera en quelques sortes compromis… (Une vitesse lente sur ce format limitera le niveau d’enregistrement et causera une diminution plus importante des hautes fréquences au centre du vinyle, elle peut aussi entraîner des niveaux de distorsion plus élevés.)

Nous refuserons tout master n’étant pas accompagné d’un track listing complet comprenant :

  • Nombre de morceaux (inclure les bonus & hidden tracks)
  • Ordre des morceaux
  • Nom et timing des morceaux ainsi que leur séparation (durée des pauses entre les morceaux) POUR CHAQUE FACE A et B.
  • Durée totale de chaque face
  • Informations supplémentaires en cas d’effets particuliers, anomalies, etc… (Merci de vérifier que la tracklist correspond exactement à l’ordre des morceaux sur l’artwork de la pochette)
Durées recommandées

La durée disponible par face d’un vinyle dépend autant du spectre fréquentiel, de la gamme dynamique, de la largeur stéréophonique que d’autres caractéristiques de l’enregistrement. Les valeurs que nous proposons ci dessous sont principalement des durées recommandées.

Si toutefois, la durée* de votre enregistrement excédait ces indications, il se pourrait, mais pas forcément, que le signal enregistré ne puisse être contenu à un volume normal dans la surface prévue à cet effet. Dans ce cas il sera nécessaire d’ajuster le volume ou d’envisager un compromis tel que la réduction de fréquences low, medium ou treble, ou encore le passage à un format adéquat.

* Les valeurs sont exprimées en minutes et secondes par face

Pour des types de musique standard (Rock / Reggae / Etc) :

12” / 30 cm
33 tours > 19 min 23 sec
45 tours > 14 min 21 sec

10” / 25 cm
33 tours > 13 min 37 sec
45 tours > 10 min 05 sec

7” / 17 cm
33 tours > 6min55sec
45 tours > 5 min 07 sec

Pour la techno et autres types de musique Dance (Rap / Electro / etc…) :

12” / 30 cm
33 tours > 11 min 27 sec
45 tours > 8 min 28 sec

10” / 25 cm
33 tours > 8 min 03 sec
45 tours > 5 min 57 sec

7” / 17 cm
33 tours> 4min05sec
45 tours > 3 min 01 sec

Pour des valeurs extrêmes (Hard Techno / Metal / Etc…) :

12” / 30 cm
33 tours > 7 min 12 sec
45 tours > 5 min 19 sec

10” / 25 cm
33 tours > 5 min 03 sec
45 tours > 3 min 45 sec

7” / 17 cm
33 tours> 2min34sec
45 tours > 1 min 54 sec

Formats acceptés pour le master

Vous pouvez nous faire parvenir votre master vinyle sous différents formats et supports, listés à posteriori.

N’oubliez pas de joindre dans tous les cas un track listing complet, sous peine de se voir refuser le master.

CD-R, CD-A ou CD-RA : il est préférable que vous nous fassiez parvenir votre master sur support CD. Nous vous recommandons de choisir avec soin le disque compact vierge* destiné à recevoir vos données audio, préférez des marques telles que Sony, TDK, … et prenez soin à nous le faire parvenir en 2 exemplaires dans un étui fiable et solide, afin d’éviter toute détérioration due au transport.

*Attention : nous refusons les CD-RW (réinscriptible), les CDs comprenant des fichiers autres que .wav et .aiff, les CDs comportant des rayures ou marques de détérioration.

Fichiers audios WAF et AIFF : nous acceptons le transfert de ce type de fichiers par le FTP dédié à cet effet uniquement.

*Attention : nous refusons tout fichier ayant subi une compression (type MP3, WMA, etc…) et acceptons uniquement les fichiers uploadés sur notre FTP (les liens et mails des sites de transferts de fichiers du type wetransfer.com, sendspace.com, etc… ne seront pas traités)

Images Disque : Les fichiers DDPI ou CUE/BIN sont des images numériques de votre master, ils sont en général fournis par votre studio de mastering et nous acceptons le transfert de ce type de fichiers par le FTP dédié à cet effet uniquement.

*Attention : Nous ne vérifions pas ce type de fichiers, vous êtes entièrement responsables de l’état du fichier que vous nous fournissez. Si vous n’êtes pas familiarisés avec la création d’image disque, préférez d’autres formats / supports pour votre master.

Étapes de la production

Nous détaillerons ici les différentes étapes de la production de votre vinyle, depuis le pre-mastering jusqu’au pressage de ce dernier. La production d’un vinyle se divise en 3 étapes :

A) LA GRAVURE
B) LE DÉVELOPPEMENT GALVANIQUE
C) LE PRESSAGE

A) LA GRAVURE

La gravure, aussi appelée “cutting” est le procédé qui permet de créer le master physique. Elle se divise également en plusieurs étapes.

  • Pre-Mastering : Depuis le master client (CD, image disque, fichiers audios ou bandes), l’ingénieur adapte le volume pour qu’il convienne à la gravure et égalise légèrement le son pour des raisons de limites techniques.
  • On place le support vierge (disque en cuivre ou en acétate) sur une graveuse, puis la tête de gravure reproduit le signal audio et grave, à l’aide d’un burin en diamant, un microsillon hélicoïdal depuis l’extérieur du disque vers l’intérieur. C’est le procédé inverse de la lecture d’un vinyle sur une platine.C’est aussi durant cette étape que l’on décidera de la vitesse à laquelle tournera ultérieurement le disque sur la platine : 33 ou 45 RPM (Revolutions Per Minute, ou tours).
  • En général, un disque comporte 2 faces, il faut donc répéter l’étape et créer un deuxième master, celui de la face B. C’est pourquoi vous verrez souvent écrit Lacquers ou Masters au pluriel.
  • L’ingénieur contrôle ensuite les sillons à l’aide d’un microscope et inscrit manuellement (engraving), à l’aide d’un poinçon, la référence du disque ou toute autre inscription, sur chacune des faces : cette inscription sera ensuite présente sur toutes les copies de vinyles.
AI) La gravure sur laque (lacquer)

La gravure sur laque est le procédé le plus ancien. Elle consiste en ce que le stylet chauffant grave un microsillon sur un lacquer. Ce lacquer est constitué d’une couche de laque cellulosique recouvrant un disque souple en aluminium.

Le son résultant de ce type de gravure est en général plus chaud, mais le procédé de développement galvanique ultérieur est risqué et délicat (à cause de la fragilité du support). Les audiophiles auront tendance à préférer cette gravure, mais étant donné la délicatesse du procédé, il est conseillé de faire presser 5 exemplaires pour contrôler le travail réalisé, on appelle ces échantillons les « tests pressing »

Nous vous proposons de réaliser la gravure par vos propres moyens et de nous fournir vos lacquers, ou bien de nous confier la prise en charge cette étape délicate. Nous travaillons avec des professionnels avertis qui prendront le temps nécessaire pour vous fournir les meilleures prestations, et une qualité artisanale assurée.

Vous pourrez opter pour 3 types de gravure sur laques :

  • gravure standard > La plupart des LP , EP , SP sont masterisés a la vitesse normale, ce qui veut dire que le master et le système de gravure fonctionnent à la vitesse originale de l’enregistrement.
  • gravure half-speed > Il est possible de faire tourner les machines à demi vitesse.
    En utilsant cette technique , le stylus a 2 fois plus de temps pour graver les moindres détails de votre musique , aussi les amplificateurs vont travailler en utilisant 75 % moins d’énergie , ce qui va énormément améliorer la dynamique, la bande passante et le niveau de l’enregistrement .
    A l’écoute , votre disque aura plus détails , les nuances seront respectées et mises en valeur, un vrai plaisir. C’est pour cette raison que beaucoup de disques audiophiles sont masterisés en utilisant la technique Half speed.
  • gravure 100% analogique : comme son nom l’indique, la gravure se fait à partir d’une bande master fournie par vos soins, et ne passe par aucune étape digitale.
AII) La gravure directe sur métal (ou DMM > Direct Metal Mastering)

La DMM est une amélioration technique postérieure à la gravure traditionnelle (dite “sur laque”). Apportée par la firme allemande TELDEC (Telefunken /Decca), elle consiste à graver sur un disque de cuivre au lieu d’un disque en résine/acétate. Le procédé est moins risqué, plus économique, mais n’est pas de mauvaise qualité pour autant, la gravure restant très fidèle sur toute le spectre de fréquences.

Deux volumes de retranscription sont possibles:

  • Le Volume Standard assure une retranscription de bonne qualité de par l’utilisation de mesures et niveaux standardisés.
  • Le Volume Loud implique un volume de retranscription plus élevé et peut entraîner une distorsion audible sur des systèmes de lecture de mauvaises qualité.
B) LE DÉVELOPPEMENT GALVANIQUE

Le développement galvanique aussi appelé galvanoplastie, glavano ou encore électrolyse est le procédé permettant d’obtenir les négatifs (père – fathers – matrices) puis les metal mothers (mères) qui serviront à générer plus tard d’autres matrices si nécessaire.

Obtention du négatif (stamper – matrice) : On plonge les masters obtenus à la gravure dans un bain de nickel pendant plusieurs heures. Sous l’effet de l’électrolyse (courant continu), le nickel se solidifiera sur le master et en prendra l’empreinte (négatif original). Ces négatifs, appelés stampers ou matrices seront utilisés directement pour presser les vinyles ou pour créer les metal mothers.

Obtention des metal mothers : On répète l’étape 1 en plongeant cette fois ci les négatifs dans le bain de nickel. Après l’électrolyse on obtiendra une nouvelle empreinte, un négatif du négatif > la mère (metal mother). Les metal mothers seront utlisées et/ou conservées pour réaliser, si besoin est, de nouveaux stampers/matrices.

Calibrage et ébarbage des stampers : on perce la matrice en son centre puis on élimine le surplus de matière pour obtenir un diamètre correspondant à la taille de la presse.

C) LE PRESSAGE

C’est l’ultime étape de la fabrication du vinyle.

Les stampers A et B sont fixés sur les mâchoires de la presse.

Une technicienne place les macarons (aussi appelés labels ou centreurs) sur la presse

Elle place ensuite une quantité déterminée de polychlorure de vinyle (en fonction du poids du vinyle désiré : standard ou heavy), chaude et maléable entre les deux mâchoires de la presse.

Sous l’action de la presse, cette galette de vinyle est moulée selon la forme des stampers ; les labels adhèrent au vinyle sous l’effet de la pression seulement (on n’utilise donc pas de colle).

Le vinyle obtenu est ébarbé, contrôlé visuellement et envoyé au conditionnement.

Disques Vinyles

Formats et Vitesse de rotation

Les vinyles sont divisés selon différentes catégories, qui reflètent à la fois les combinaisons entre différents formats (diamètres) et vitesses de rotation (tours par minute, RPM ) mais aussi la quantité de morceaux et leur durée totale.

Les formats

  • 12” (Twelve inches / Douze pouces) = 30,5 cm de diamètre
  • 10” (Ten inches / Dix pouces) = 25,4 cm de diamètre
  • 7” (Seven inches / Sept pouces) = 17,8 cm de diamètre

Le format 7” est disponible avec un petit trou ou un grand trou en son centre (format jukebox).

Les vitesses de rotation

  • 33 1/3 tours ou RPM
  • 45 tours ou RPM

Appellations

  • Le terme LP de l’anglais Long Play (ou Long Playing) désigne en général des disques de diamètre 25 ou 30 cm (10” ou 12”) tournant à une vitesse de 33 1/3 RPM. Les special LPs quant à eux se réfèrent généralement à des disques de 30 cm tournant en 45 tours, ce qui assure une meilleure fidélité du son grâce à l’espacement plus grand entre les sillons.
  • Le terme EP de l’anglais Extended Play désigne en général des disques de diamètres 18, 25 ou 30 cm (7”, 10” ou 12”) tournant à une vitesse de 33 ou 45 RPM. Plus qu’une combinaison spécifique, EP désigne un format accueillant entre 4 et 6 morceaux, d’une durée totale de 10 à 15 minutes. C’est une appellation qui est apparue de la nécessité de déterminer un « format » à la fois plus court qu’un Album complet (LP) et plus long qu’un Single (SP)
  • Le terme SP de l’anglais Single Play désigne en général des disques de diamètre 18 cm (7”), tournant à une vitesse de 45 RPM. Cependant on utilise avant tout le terme pour désigner un disque comportant 1 à 2 morceaux au total, c’est pourquoi on peut rencontrer des disques de formats 10” ou 12” portant l’appellation Single.
  • Le terme Maxi Single, Maxi 45, ou Maxi désigne en général des disques de diamètre 18 cm (7”), tournant à une vitesse de 33 RPM. Plus précisemment, ce terme a d’abord été employé SHUYE11 pour des vinyles 7” comportant 3 morceaux au total (1 en face A et 2 en face B) puis plus tard pour des formats 12” en 45 tours (le morceau principal + une version remixée ou « extended » en face A , et 2 à 3 morceaux additionnels en face B.)

Epaisseur

En plus des différents formats et vitesses de lecture, l’épaisseur et le poids d’un vinyle sera déterminé par la quantité de polychlorure de vinyle utilisée lors du pressage. On exprime cette quantité en grammes, dont voici les possibilités en fonction des formats.

  • 12” – 30 cm > Standard 140G ou Heavy 180G
  • 10” – 25 cm > Standard 110G uniquement
  • 7” – 18 cm > Standard 42G ou Heavy 70G

Vinyles de Couleur

Aussi, l’utilisation de pigments ajoutés au polychlorure de vinyle, permettent l’obtention de vinyles de couleur. Nous proposons une gamme de 14 couleurs au choix, opaques ou transparentes détaillées plus bas, ainsi que la possibilité de déterminer votre couleur à partir d’une référence Pantone (soumis à un supplément).

Couleurs Opaques :
Blanc – Jaune – Rouge – Orange – Bleu – Vert – Gris

Couleurs transparentes :
Marron – Vert – Jaune – Rouge – Violet – Bleu – Transparent

Il est possible d’associer ces différentes couleurs de 5 manières distinctes :

  • Moitié / Moitié > un demi cercle d’une couleur, l’autre demi cercle d’une deuxième couleur.
  • Face A / Face B (haze) > une couleur différente sur chaque face, le résultat est complètement aléatoire d’un disque à l’autre et ne peut être réalisé qu’à partir de couleurs opaques. Le résultat donne un effet marbré typique à cette technique.
  • Couleur dans la couleur > une couleur au centre du vinyle, et une seconde couleur autour. Le rendu est aléatoire et nous ne pouvons garantir que l’effet soit le même sur les deux faces . Attention : il n’est pas possible de réaliser cette technique avec un format 7” – 18 cm.
  • Eclats (speckles) > une couleur de base parsemées d’éclats d’une ou deux couleurs supplémentaires. Attention, il n’est pas possible de réaliser cette technique pour des vinyles Heavy 7” – 18 cm.
  • Tiers / Tiers / Tiers > 3 couleurs divisées en segments de 120°. Attention, cette technique est réalisable uniquement pour une quantité de 300 ex.

Remarque importante à propos des vinyles de couleur : Les vinyles de couleur, en particulier les vinyles fluorescents et opaques, n’auront pas les mêmes qualités acoustiques que les vinyles noirs classiques. Particulièrement aux endroits où le signal est silencieux (lead-in, lead-out et pauses entre les morceaux), peut apparaître un souffle acoustique.

Picture Disc

Les Picture Disc sont des vinyles dont les labels (macarons) recouvrent la totalité de la surface du disque. Par conséquent, ils sont totalement personnalisables par le design de votre choix.

Remarque importante à propos des Picture Disc : Les Picture Disc n’auront pas les mêmes qualités acoustiques que les vinyles noirs classiques. Particulièrement aux endroits où le signal est silencieux (lead-in, lead-out et pauses entre les morceaux), peut apparaître un souffle acoustique.

Formes personnalisées de vinyles

Nous réalisons sur demande toute sorte de formes pour votre vinyle (shape vinyls) : la durée disponible de ce type de vinyle correspond à un vinyle de format 7” – 18 cm, car la découpe se réalise sur la surface d’un disque de 12” – 30 cm, sur laquelle n’est gravé aucun signal audio (soit 30 – 18 = 12 cm de libre sur le diamètre du disque > 6 cm maximum autour du disque).

Il existe deux types de formes pour les vinyles : les formes dites « simples » que sont l’ovale, le carré, et le rectangle ; et les formes « complexes » que sont toutes les autres formes imaginables à partir des contraintes de dimensions.

Pochettes Vinyles

Types de pochettes intérieures

– Papier microtène : une pochette intérieure à l’esthétique bas de gamme, en plastique fin transparent, avec 2 trous (cercles) centraux. Elle est utilisée dans la plupart des cas comme pochette de protection pour le transport de vinyles seuls. Nous déconseillons fortement l’utilisation de plastique microtène pour des pochettes destinées à être insérées dans des pochettes extérieures.

  • Papier blanc : une pochette intérieure blanche, non imprimée, en papier offset 150 Gr. avec 2 trous (cercles) centraux.
  • Papier noir : une pochette intérieure noire, non imprimée, en papier offset 150 Gr. avec 2 trous (cercles) centraux.
  • Papier couché Quadri : une pochette intérieure imprimée en quadrichomie (CMJN), sur du papier couché (brillant) 200 Gr. sans trous centraux.
  • Papier offset Quadri : une pochette intérieure imprimée en quadrichomie (CMJN), sur du papier offset (mat) 150 Gr. sans trous centraux.
  • Carton blanc : une pochette intérieure blanche, non imprimée, en carton couché 250 Gr., sans ou avec 1 à 2 trous (cercles) centraux.
  • Carton noir : une pochette intérieure noire, non imprimée, en carton couché 250 Gr., sans ou avec 1 à 2 trous (cercles) centraux.
  • Carton couché Quadri : une pochette intérieure imprimée en quadrichomie (CMJN), sur du carton couché 250 Gr. sans ou avec 1 à 2 trous (cercles) centraux.

NB 1 : Les pochettes intérieures en carton sont aussi appelées discobags car elles sont également utilisées comme pochettes extérieures à part entière, du fait de leur aspect cartonné (elles ont cependant les dimensions d’une pochette intérieure et peuvent donc être utilisée en tant que telle, c’est à dire glissées dans une pochette extérieure avec tranche)

NB 2 : L’impression des pochettes intérieures est une impression offset en quadrichomie (CMJN); l’impression en Noir et Blanc n’implique donc aucune remise de prix par rapport à une impression quadri.

Types de pochettes extérieures

  • Dos plié : se dit d’une pochette extérieure sans tranche, non imprimée (blanche ou noire) ou imprimée, en carton couché de 280 Gr. ou 350G. sans trous centraux.
  • Dos carré : se dit d’une pochette avec tranche (3, 5 ou 7mm de large) imprimée sur du carton couché de 300 Gr. ou 350G., sans trous centraux.
  • w/g : abréviation pour white/grey, signifie que le coté extérieur de la pochette (couché) est blanc tandis que le côté intérieur (non couché) est gris. C’est le cas les pochettes dos plié de grammage 280G uniquement.
  • w/w : abréviation pour white/white, signifie que le coté extérieur de la pochette (couché) et le côté intérieur (non couché) sont blancs. Toutes les pochettes sont w/w à l’exception des pochettes dos plié 280G.
  • Discobag : se dit d’une pochette en carton 250G qui peut accueillir un vinyle sans sous pochette. Étant donné ses dimensions plus petites que celles d’une pochette extérieure classique, elle peut aussi servir de pochette intérieure cartonnée (plus épaisse qu’une pochette papier standard). Les discobags n’ont pas de tranche.
    Nous avons volontairement inclus les discobags dans les options « pochette intérieure » et « pochette extérieure » du configurateur, respectivement sous le nom de « carton 250G » et « Discobag » pour l’une et l’autre option. Malgré ces deux appellations différentes, la pochette est un discobag 250G dans les deux cas.
  • Pochette « gatefold » : se dit d’une pochette en carton 350G imprimée comportant 2 volets . Le volet gauche est collé si il n’est pas destiné à accueillir un vinyle, de façon à ce qu’il ne baille pas.
  • Pochette PVC transparent : se dit d’une pochette transparente en plastique semi rigide, dotée d’un rabat. Elle a l’avantage de laisser transparaitre le vinyle y étant inséré, et s’utilise donc souvent comme pochettes pour les picture disc, les vinyles de couleur, et sont parfois accompagnées d’un sticker collé en surface ou encore d’un insert en papier.

Pochettes de protection Overbag

Pochette plastique transparente OVERBAG : se dit d’une pochette en plastique transparent servant à protéger les pochettes extérieures cartonnées. Elles sont dans cartains cas préférées au cellophane qui une fois ouvert ne protège plus la pochette.

NB : Vous trouverez ces pochettes dans l’onglet « Livraison » du configurateur, comme faisant partie du conditionnement et non dans les pochettes extérieures du fait de son utilisation similaire au « cellophanage » du produit.

Finitions pochettes

  • Carton retourné : est un procédé consistant à imprimer sur la face rugueuse (côté non couché) du carton qui se situe d’habitude à l’intérieur. Le résultat donne un aspect mat à l’impression.
  • Vernis brillant standard : est la finition par défaut d’une pochette, et consiste à appliquer une couche de vernis machine > donnant un aspect satiné / semi-brillant à la pochette. Pour un aspect réellement brillant, plus réfléchissant, optez pour un vernis UV.
  • Vernis mat : consiste à appliquer une couche de vernis machine donnant un aspect mat à la pochette.
  • Vernis UV ultra brillant : consiste à appliquer une couche de vernis UV donnant un aspect brillant et réfléchissant à la pochette.
  • Pelliculage mat : consiste à appliquer une fine pellicule de plastique mat sur la pochette. Ce procédé donne un aspect gommé à la pochette et protège par ailleurs de l’eau et de l’usure.
  • Pelliculage brillant : consiste à appliquer une fine pellicule de plastique brillant sur la pochette. Ce procédé donne un aspect brillant et réflechissant à la pochette et protège par ailleurs de l’eau et de l’usure.
  • Vernis Sélectif : consiste à appliquer une couche de vernis UV sur une surface déterminée de la pochette (en général inférieure à 50% de la surface totale). NB. > Il est possible de réaliser cette technique uniquement sur une pochette sans vernis ou avec pelliculage MAT.
  • Impression/Marquage à chaud (Hot Foil) : consiste à appliquer un fim doré, argenté, métallisé, holographique sur une surface déterminée de la pochette (en général inférieure à 50% de la surface totale). Il existe de nombreuses couleurs brillantes, mates, satinées,autant de teintes métallisées et de films à diffraction (holographiques) disponibles sur demande.
  • Embossage / Débossage : consiste à enfoncer le carton sur une surface déterminée de la pochette (en général inférieure à 50% de la surface totale) afin de lui donner du relief (creux ou bosse).
Vinyle à l'unité

Formats et Vitesse de rotation

Les vinyles sont divisés selon différentes catégories, qui reflètent à la fois les combinaisons entre différents formats (diamètres) et vitesses de rotation (tours par minute, RPM ) mais aussi la quantité de morceaux et leur durée totale.

Les formats

  • 7” (Seven inches / Sept pouces) = 17,8 cm de diamètre. Un vinyle au format 7″ correspond à une durée maximum de 5 mn par face.
  • 10” (Ten inches / Dix pouces) = 25,4 cm de diamètre. Un vinyle au format 10″ correspond à une durée maximum de 10mn par face.
  • 12” (Twelve inches / Douze pouces) = 30,5 cm de diamètre. Un vinyle au format Standard 12″ correspond à une durée maximum de 13 mn par face. Un vinyle au format Heavy 12″ correspond à une durée maximum de 22mn par face.

Les vitesses de rotation

  • 33 1/3 tours ou RPM
  • 45 tours ou RPM

Le 78 tours ou RPM limite la gravure à 4 minutes 30 par face maximum et n’est disponible que pour le 10″.

Les types de vinyles désignent ici l’épaisseur et l’aspect du vinyle. Le choix entre un vinyle noir opaque ou transparent et un vinyle standard ou heavy. Un vinyle épais aura une capacité de stockage plus élevé.

Les macarons, ou encore labels/centreurs, sont les étiquettes rondes au centre du vinyle.
Afin de bien préparer vos visuels, merci d’enregistrer vos fichiers sous format .JPG ainsi que de préciser « Face A » ou « Face B » dans le nom du fichier. Un résolution de 100 DPI minimum est nécessaire pour l’impression des macarons (les vinyles sans macarons ne sont pas réalisables).

Gabarits macarons

Le dépot de vos fichiers audios devra se faire sous format WAV (44100hz 16 bits) ou MP3 (320Kbs).
Merci de préciser « A1 » ou « B1 » comme nom de fichier audio.

Votre pochette extérieure doit avoir une résolution de 250 DPI minimum au format réel.

La taille de votre pochette changera en fonction du format de vinyle choisit :
Pour un 7’’ : 18cm x 18cm
Pour un 10’’ : 26cm x 26cm
Pour un 12’’ : 32cm x 32cm

Les visuels pour votre pochettes doivent être enregistrés sous format .JPG et doivent inclure un fond perdu de 3mm tout autour.

Merci de préciser « Recto » et « Verso » dans le nom de vos fichiers.

Dernières Réalisations

No result for the current query settings.

DEMANDEZ
VOTRE DEVIS

N'hésitez pas à rentrer en contact dès à présent avec nous. CreaPixel vous guidera dans vos démarches et vous conseillera sur les possibilités les mieux adaptées à votre projet.

Contact

Téléphone

Vanessa 06 32 84 64 32
Vincent 06 35 50 27 92

Adresse

356 route de Toulouse
33130 Bègles